Newsletter de la SNT du 19 novembre

Les licenciés de la SNT sur les courses océaniques

Transat Jacques Vabre

Bravo à Antoine Carpentier, brillant vainqueur au scratch avec Gilles Lamiré sur leur Multi 50 Groupe GCA. Souvenons-nous qu’Antoine avait déjà gagné la Jacques Vabre en Class 40. C’était en 2017.

Le club a décidé de nommer ce brillant trinitain "membre d’honneur", rejoignant ainsi d’éminents champions dont les deux derniers membres d’honneur sont Yoann Richomme et Géry Trentesaux, et le plus éminent restant sans aucun doute Eric Tabarly.

1

Bravo à Emmanuel Le Roch et à Basile Bourgnon, le plus jeune sur la Jacques Vabre, pour leur belle prestation en Class 40. Ils se classent à une belle 12ème place avec un bateau qui n’est pourtant pas de la dernière génération.

2

Saluons la belle performance du trinitain Fabrice Amédéo qui faisait équipe avec Eric Péron sur son Imoca Newrest Art et Fenêtres. Ils franchissent la ligne d’arrivée à Bahia avec une belle place de 9ème !

Notons enfin l’exceptionnelle performance du chantier trinitain JPS Production à notre ami Nicolas Groleau :

3

en Class 40, les 4 premiers bateaux sortent de son chantier, le vainqueur Crédit Mutuel (Ian Lipinski) sur plans David Raison et les trois autres sur plans Samuel Manuard… Bravo Nicolas.

4

Minitransat :

En proto, le trinitain Erwan Le Mené finit à une belle place de 4ème. Bravo à François Jambou et à Alex Tréhin qui prennent les deux premières places.

5

En série, Ambrogio Beccaria a écrasé la concurrence avec son Pogo3 en terminant avec les premiers protos ! Saluons la belle perf de Nicolas d’Estais, second, et surtout celle d’Amélie Grassi qui a dû faire demi-tour juste après le départ de Las Palmas pour cause de rupture de sa ferrure d’étrave. Elle est repartie bonne dernière pour terminer en Martinique 9ème sur 65 ! Bravo Amélie, tu es une pure championne, et une trinitaine qui nous fait honneur.

6

Brest-Atlantique

C’est la course des géants : celle des 4 multicoques océaniques les plus rapides du monde (avec Spindrift et Idec-Sport) : Actual Leader, Maxi Edmond de Rothschild, Macif et Sodebo 3.

https://www.brestatlantiques.com/

Elle se coure en double. Chaque bateau a dû embarquer un média-man ; ce dernier ne doit pas participer aux manœuvres.

Sur les 12 marins, notons la forte présence des trinitains : Yves Le Blévec, skipper d’Actual-Leader ; Thomas Coville, skipper de Sodebo ; Gwénolé Gahinet sur Macif ; Charles Caudrelier co-skipper du Maxi Edmond de Rothschild et Martin Keruzoré, média-man sur Sodebo.

Une grande boucle de 14 000 milles sans escale, avec l’Atlantique comme terrain de jeu.

carte

A l’heure où nous écrivons ces lignes, Maxi Edmond de Rothschild était en tête, à moins de 1000 milles du Cap.

Les bateaux ont rencontré des conditions extrêmement sévères après Rio.

7

Témoignage d’Yves Le Blévec :

"Ce sont les pires conditions depuis le départ et pas loin des pires que j’ai rencontrées en multicoque. A chaque vague, on a l’impression que le bateau va se démolir, ce n’est vraiment pas drôle, je n’ai aucun plaisir à naviguer dans ces conditions, c’est vraiment hyper dur. On a une petite trentaine de nœuds de vent, ce n’est pas ça qui est gênant, ce qui est gênant, c’est qu’on a les vagues de face, pas très grosses, mais c’est une mer complètement désordonnée. Le bateau saute sur toutes les vagues, on se fait secouer, c’est l’enfer, on est obligés de se tenir en permanence, c’est vraiment super compliqué, en plus, on maltraite le bateau, c’est très désagréable… on joue un peu avec les limites du bateau, on a des pics d’efforts absolument incroyables, on ne sait pas si on est dans la limite acceptable ou non. On ne peut pas aller plus vite, ce qui limite la vitesse, ce n’est pas le bateau, c’est l’état de la mer..."

Nous apprenons que Sodebo a endommagé l’un de ses safrans. Souhaitons à Thomas que cela ne soit pas trop grave. Compte tenu d’une part de la vitesse incroyable de ces voiliers et d’autre part de la présence tous ces objets non identifiés qui flottent sur les océans, on se dit que ne pas exploser un foil ou un safran après plusieurs milliers de milles relève de la chance, que dis-je, du miracle… A noter que Macif et Edmond de Rothschild avaient déjà dû faire un stop au Brésil pour réparer un appendice.

La Mauricienne

Autre trinitain à faire parler de lui, Francis Joyon. Il vient de battre le record de la Mauricienne en ralliant en solitaire sur son Ultim Idec-Sport Port-Louis (Bretagne) à Port-Louis (Île Maurice) en 19 jours 18 heures 14 minutes et 45 secondes. Le détenteur du Trophée Jules Verne a encore réalisé un exploit. Quand on sait que ce marin a plus de 60 ans, chapeau bas… !

8

"La nuit juste avant le Cap de Bonne Espérance a été la pire, avec des creux de 10 mètres. J’étais fatigué mais il fallait prolonger l’effort. C’est là que s’est joué ce record » a confié Francis."

Le RORC honore la SNT

Formidable nouvelle : La Trinité-Cowes by Actual est non seulement inscrite au calendrier 2020 du Royal Ocean Racing Club mais également au championnat 2020 de ce grand club anglais. Parions que plusieurs anglais participeront à cette course dont le parcours de 350 milles est magnifique.

rorc       snt

http://www.rorc.org/racing/race-programme/2019-20-race-programme

Départ de La Trinité-Cowes by Actual le dimanche 12 juillet 2020.

Affiche La Trinité Cowes

Eliot Coville, Champion du Monde de Nacra 15 en moins de 16 ans

Eliott Coville a de qui tenir. Associé à Gustave Liot, le voici champion du Monde de Nacra 15 en catégorie de moins de 16 ans.

L’épreuve s’est déroulée à Marseille du 19 au 25 octobre dernier avec 80 concurrents. Bravo à tous les deux.

9

Le week-end prochain : un week-end très chargé à La Trinité

Assemblée Générale Ordinaire du Club

Samedi prochain, 23 novembre, à partir de 19h00, les 450 membres sont invités à ce rendez-vous annuel. En plus du traditionnel rapport moral du Président et de la présentation des comptes de l’Association, le tiers sortant sera à renouveler.

Puis suivra l’élection du nouveau Président. Sachez qu’après trois ans de présidence, j’ai décidé de ne pas briguer un nouveau mandat, jugeant que dans une association, il faut savoir passer la main. Je resterai néanmoins non loin du club, à la disposition de la nouvelle équipe.

Un cocktail suivra l’AG.

Dernière régate du Challenge de Printemps : la Régate de Noël

Nous espérons que nous serons nombreux. Nous invitons dimanche tous les coureurs à porter le bonnet de lutin du Père Noël.

10

Atelier Réglage du gréement

Dans le cadre du Pôle compétition de la Trinité sur Mer, animé par Vincent Keruzoré et à destination des IRC Double, nous avons mis en place pour le groupe un atelier sur le réglage des gréements afin de parfaire leurs connaissances techniques et de tirer le meilleur parti de leurs bateaux dans un objectif de performance !

Pour cela, nous avons décidé de faire appel à un acteur majeur dans le domaine de la voilerie pour la régate et la course au large à savoir "ALL PURPOSE".

11

Cet atelier à destination des IRC Double, et à ceux qui le souhaitent, aura lieu le Samedi 23 Novembre de 9h à 12h dans les locaux de la voilerie, ZA de Montauban à Carnac.

Celui-ci sera animé par Mathieu Souben, régatier d’expérience, qui sera tout juste de retour de la Transat Jacques Vabre qu'il a effectué avec Sébastien Rogues à bord du Multi 50 " Primonial."

Nous remercions vivement Fred Moreau, responsable commercial de la voilerie, pour la mise en place de cet atelier ainsi que l'ensemble de l'équipe ! "

Merci de vous inscrire préalablement auprès de Vincent Kéruzoré

06 76 62 19 88  vincevoile@gmail.com

Waszp Academy

Adossée à l’Ecole de Sport de la SNT, la Waszp Academy, animée par Manu Guédon, affiche une belle dynamique. Aujourd’hui, 6 foilers naviguent dès que le temps s’y prête. On peut raisonnablement penser qu’ils seront plus de 10 dans les prochains mois.

12     petite

https://facebook.us17.list-manage.com/track/click?u=2726746c319dfd6d33f59051c&id=b72fe2a6ed&e=67f800e24e

 Salon Nautique de Paris

Un petit mot sur le Nautic : cette année, comme l’an dernier, les entrées sont à prendre sur internet.

Pour les licenciés FFVoile, l’entrée est gratuite. Voici le lien :

https://billetterie.salonnautiqueparis.com/licence.htm

Cette année, nous n’avons pas prévu de convier les membres du club à un cocktail lors du Nautic comme ce fut le cas les années précédentes. Il y a deux ans, souvenez-vous, l’Association Eric Tabarly nous avait très gentiment accueillis sur son superbe stand autour de Pen Duick III…, et l’an dernier, c’est la Ligue de Voile de Bretagne qui nous prêtait son stand…

Nous serons plusieurs du club à être présents sur le Nautic, et nous ne serons jamais très loin du stand Ouest-France.

A très bientôt

Antoine Croyère

 

Création de sites à Lorient Propulsé par e-majine