Patience, persévérance et délicatesse de rigueur au Challenge de Printemps SNT

EH 19 février 2017

Pour ce deuxième week-end du Challenge de Printemps de la Société Nautique de la Trinité-sur-Mer, la baie de Quiberon a offert du petit temps et un soleil printanier à la cinquantaine d'équipages présents. Samedi, les coureurs se sont armés de patience avant de voir une très légère brise s'installer. Dans trois nœuds de vent, le Comité de Course a lancé un parcours côtier pour les IRC Double tandis que les IRC 1, 2, 3 et 4, les Grand Surprise, les Osiris Habitables, les Open 7.50 et les Mach 6.5 prenaient le départ d'un parcours construit. Dimanche, bis repetita: un vent quasi nul à 9h00 qui ne présageait rien de bon. Suivant son expérience et son expertise du plan d'eau, le président du Comité de Course, Gilles Bricout, a choisi de faire sortir toute la flotte. Choix osé mais payant, puisqu'il a pu valider une manche sur un parcours construit pour toutes les séries. Les conditions ont donc été riches en enseignement pour tous les équipages, qui sauront à quoi s'en tenir si le vent venait à se faire désirer lors du Spi Ouest-France Destination Morbihan 2017.

En IRC 1, Alain Foulquier sur (Saga) remporte ce deuxième Challenge avec un point d'avance sur le Milon 41 de Jacques Pelletier (Qualiconsult). En troisième position, on retrouve Jacques Fily sur son Grand-Soleil 43, (Anne et Sébastien 4).
Chez les IRC 2, le classement général est à l'image des deux manches courues: Philippe Baetz (Musix) se place devant deux A 35, celui d'Antoine Croyère, (Hey Joe), et celui de Jean-Yves Le Goff, (Realax).

Les JPK 10.10 trustent les premières marches du podium en IRC 3. Comme à son habitude, François Moriceau rafle tout sur (Mary), tandis que derrière lui Philippe Sauzières (Crescendo) et Benoît Rousselin (Delnic) bataillent ferme.

Les rangs sont serrés chez les IRC 4, où l'on retrouve en tête Erwan Gourdon (Sphénoïdes), suivi de Jean-Claude Malraison (Belauan) et de Gildas Le Barazer (Frasquita).

Les IRC Double ont répondu une nouvelle fois présent en nombre. Dans cette catégorie, François Valraud et Daniel Peponnet (vainqueur de la Duo Cat-Amania 2016 avec Gérard Quenot) prennent la première place du classement sur le JPK 10.80 (Bouznik'), devant Jérôme Croyère sur son J 92, (Ruban Vert), et Alain Maumy (Blue Dream Too).
En Grand-Surprise, Hervé Famelart (Electron) réalise un très beau week-end devant André Bourles (Sacripant) et Didier Barraux (Garnement).

Le petit temps a réussi à Rémi Vidor (Les Sinagots) qui termine avec trois points d'avance sur Marc Minas (Baye) et six points devant Frédéric Guillemot (Miss J) dans la catégorie Osiris Habitable.
En Open 7.50, Arnaud Godart Philippe (Faun Environnement) remporte ce deuxième Challenge de Printemps devant Daniel Poisson (Open Your Eyes) et Hugues Vincent (Red Bill).

Enfin, en Mach 6.5, Yves Le Blevec (Actual) et son équipage ont fait preuve de persévérance et prennent la première place de leur catégorie. Derrière eux, on retrouve Isabelle Joschke (Generali Horizon Mixité) et Manu Guedon (West Paysage - Le Carré 56).

Grande habituée des pontons trinitains, Isabelle Joschke, de retour du Martinique Cata Raid en F16 qu'elle a remporté avec Stéphane Berranger, a repris avec joie les entraînements sur son Mach 6.5, Generali Horizon Mixité. Isabelle rentre ravie de ce week-end de navigation sous le soleil morbihannais: "C'était très sympa, nous étions hyper contents de nous retrouver. Cela faisait quasiment un an que nous n'avions pas navigué en Mach 6.5, depuis le dernier Spi Ouest-France Destination Morbihan. Cette année, mon équipage est encore plus mixte qu'avant, avec trois femmes et deux hommes, et c'est vraiment chouette! Je suis accompagnée d'Isabelle Magois du team MACIF, fidèle parmi les fidèles, et de Pierre Brasseur, avec qui j'ai couru la Transat Québec St-Malo et qui est vainqueur de la Transat Jacques Vabre 2015 en Class 40 avec Yannick Bestaven. Ils feront tous les deux partie de l'équipage pour le Spi Ouest-France Destination Morbihan 2017. Ce week-end, nous étions accompagnés de Sigrid Longeau, avec qui nous avons beaucoup navigué, et de Denoal Blayo. Denoal est un excellent régatier lorientais qui nous a apporté beaucoup de choses, c'était un vrai luxe de l'avoir à bord. Entre nous, il y a un bon esprit, c'est agréable et calme. Le petit temps a été favorable pour nous, cela nous a permis de reprendre nos marques tranquillement, de retrouver les sensations. C'était aussi une bonne occasion de travailler dans des conditions légères, car dans ces moments-là, c'est la délicatesse qui fait la différence."
 

Rendez-vous les 4 et 5 mars pour le troisième Challenge de Printemps de la Société Nautique de la Trinité-sur-Mer.

Les résultats

 

Création de sites à Lorient Propulsé par e-majine