SNT News 24 septembre 2020

Chers tous,

Ce week-end à lieu la 42ème édition du Spi Ouest-France Destination Morbihan avec 332 inscrits, rendez vous toujours international...

Affiche SPI 2020 septembre

Ces jours-ci le Club est une vraie ruche. Les fidèles bénévoles s’activent, drivé par Françoise et Gilles, tout le monde s’y met. Organiser la mise à l’eau et l’équipement des Zodiacs, gonfler 50 Bouées et préparer leurs lignes de mouillages pour les cinq ronds etc. Pendant ce temps, 5 expertes vérifient les dossiers d’inscriptions et à notre grand désagrément 4 dossiers sur 5 sont incomplets ou accompagnés de documents périmés…il nous faudra reparler sérieusement des conséquences de ses désagréments.

Bénévoles.JPG

Il nous faut remercier la complicité du port pour son organisation comme la municipalité qui met en place les infrastructures sécuritaires…. Merci les coureurs de respecter le port du masque pendant vos déplacements et particulièrement sur les pontons. Nous sommes tous très heureux de pouvoir vous accueillir même si les conditions ne sont pas aussi confortables que d’habitude.

Bouées.JPG

Tente secrétariat

Nous souhaitons à tous un très bon 42ème spi 2020…

Le week-end dernier était chargé pour la SNT et nos coureurs.

La dernière Solitaire du  Figaro faste pour la SNT.

Fred Duthil et Tom Laperche sur le podium du Figaro pour l’honneur de la SNT

Des étapes d’enfer et une dernière manche annulée… suivre nos champions avec les trackers était très palpitante … Bravo à eux deux !

Solitaire-du-Figaro-Fred-Duthil-Celle-la-elle-est-majestueuse   TOM LAPERCHE CMB

 

Nicolas GROLEAU et Antoine CARPENTIER à la Normandy Channel Race

Antoine Carpentierjpg

Un podium à l'arrache

A peine mis à l’eau, le nouveau Class40 Redman d’Antoine Carpentier, construit par Nicolas Groleau et son équipe du chantier JPS à La Trinité, a dû rapidement quitter les eaux bretonnes pour rallier Caen et le départ de la Normandy Channel Race (1 000 milles) : une grande classique en double du circuit des Class40. Le bateau bleu est arrivé sur place le 12 septembre, la veille du départ. Ce qui n’a pas empêché Antoine et Nicolas de prendre vite la tête de la flotte en traversant la Manche cap vers l’île de Wight. En longeant la côte sud de la Grande Bretagne, ils contrôlent efficacement leurs deux adversaires directs : Les « banquiers » de Banque du Léman et du Crédit Mutuel, deux Class40 aussi made in La Trinité sur Mer. En arrivant en mer celtique, le vent devient erratique. L’équipage de Redman musarde là où il ne faut pas et dégringole au classement. Au moment d’enrouler le phare de Tuskar à l’entrée en mer d’Irlande, les bateaux redescendent directement vers la pointe de l’Angleterre sans passer par la « case » Fastnet. Moins de route à faire égale moins de chance de se refaire pour nos deux membres de la SNT. A force de cravacher, ils vont pourtant faire une belle remontée à bord de leur bateau « au gros museau ». Ils vont achever le travail en louvoyant à travers la  Manche cap vers la ligne d’arrivée à Ouistreham. Un vent vigoureux d’est conjugué à des marées de fort coefficient lève une mer chaotique. Les avaries se multiplient, des équipages renoncent mais pas Antoine et Nicolas qui décrochent à l’arrache un podium pour leur première course. Antoine fait le bilan : « Au final, on a de nombreux motifs de satisfaction et on a pu, comme on s’y attendait, éprouver le bateau dans des conditions difficiles. La deuxième transmanche a vraiment été dure. Rarement j’avais eu l’occasion de naviguer sur une mer aussi violente, la faute à une houle très courte et très dure. Ça a été un peu chaud mais ça a malgré tout été très instructif et on sait dans quel sens on doit travailler. C’est parfait pour la suite ! ».

La Fifty-Fifty sail très animée

Samedi bien rempli. Les 18 équipages, le briefing et le café croissant ont pu se dérouler sans une goutte de pluie, ce qui ne fut pas le cas du départ des pontons, sous des trombes d’eau.

Le départ fut donné vers 11h15 pour un côtier de 12 nm  entre Méaban et Bugalet. Après une 1ère partie de course avec un vent sympathique, il s’est renforcé pour permettre aux 18 bateaux engagés de revenir de l’isthme de Penthièvre sous spi avec une jolie brise.

Un retour de course à terre animé et au sec, avec un concert de 3 membres du groupe Soldat Louis ; et Sabine Paturel venue chanter son titre « les Femmes qu’on assassine » sur la musique de Renaud Detressan, en avant première.

Fifty Fifty

Cette parenthèse musicale fut suivie d’une table ronde autour du programme de reconstruction par le sport et par la voile de l’association FIFTY FIFTY.

Après-midi clôturée par une dégustation d’huitres et la dégustation offerte par l’office de tourisme des monts JURA venue avec leur car podium, charcuterie, fromages et vins délicieux.

Les équipages se sont enfin retrouvés au Ty Bistrot pour le diner en terrasse où a eu lieu la remise des prix, diverses animations et un dernier set musical de nos artistes.

Un chèque a été remis à l’association de 3800€ pour accueillir en 2021 des Femmes ayant subi des violences, pour le programme de reconstruction par la voile à la Trinité sur Mer.

Bravo à Cyrille CREMADES et Nathalie GRUBAC prochain RDV en septembre 2021…

Sabine Paturel

Classement ici : http://classements.snt-voile.org/accueil-570.html

 

Création de sites à Lorient Propulsé par e-majine