SNT Newsletter 16 octobre 2020

Chers amis,

La saison a redémarré sous de bons auspices et un ciel clément, 51 bateaux étaient au rendez vous malgré les consignes Covid 19 renforcées et l’absence de convivialité et de vin chaud…

Les "SNT Cap Martinique" regroupés au ponton visiteurs durant le Challenge offrent une nouvelle « chaleur » à nos week-ends…  Grand merci à la CPM qui a pu et su organiser ce rassemblement.

Celia notre fidèle Chroniqueuse nous résume ce sympathique Week-end :

_JVB2444

Crédit photo : Jacques Vapillon

Challenge d'Automne SNT : Un beau week-end de reprise

Les 10 et 11 octobre s'est tenu le premier Challenge d'Automne 2020 de la Société Nautique de la Trinité-sur-Mer (SNT). Les 51 équipages inscrits ont navigué dans des conditions idéales : soleil et 15/20 nœuds de vent de nord-ouest. Le Président du Comité de Course, Patrick Longuet, a ainsi pu envoyer la flotte au complet sur un parcours côtier de 16 milles samedi mais aussi dimanche. Nouveauté automnale, 19 IRC Double ont participé à l'entraînement SNT Cap Martinique : un parcours côtier de 45 milles samedi et un entraînement encadré par Vincent Keruzoré dimanche, en vue de la Transat en double qui partira de La Trinité-sur-Mer en avril 2021.

Jean-Claude Nicoleau sur Codiam rafle la mise avec brio en IRC A. Il remporte les deux manches et s'impose face au J112 Magique de Gilles Petit. La troisième place revient à Rémy Vidor en First 40.7 Les Sinagots.

Benoît Rousselin (Delnic) remporte lui aussi les deux parcours côtiers et s'impose en IRC B. Henri Cardon (Anavel) et Olivier Kayser (Nuage II) sont dans un mouchoir de poche et prennent respectivement la deuxième et la troisième place du classement.

Une belle bagarre s'est engagée entre les huit IRC Double qui ont participé au Challenge hors entraînement SNT Cap Martinique. Trois Eric se partage les trois premières places, avec Eric Poyet (Faribole), le plus régulier de la flotte, qui prend la tête. Il devance Eric Delamare (Hope), vainqueur du parcours de samedi, et Eric Bastard (Ishsha), ex æquo en points à la fin du week-end.

En Osiris Habitable A, Frédéric Guillemot sur Miss J fait lui aussi un carton plein et prend donc la tête du classement. Patrick Roussel (Gauvain) le talonne en deuxième position, suivi de Christophe Caradec sur le Grand Soleil 37 Open-Atheis.

Vainqueur des deux manches en Osiris Habitable B, Erwan Lebeau s'impose sur Souezhadenn devant Jean-Philippe Haag (Garance). Philippe Amalric (Papa au Rhum) prend la troisième place au nez et à la barbe de Claude Gallou (Buena Vista 3) qui engrange le même nombre de points que son concurrent direct.

Enfin, Thomas Bonnier (Juzzy) remporte le parcours côtier de l'entraînement SNT Cap Martinique. Il s'impose en temps réel et en temps compensé sur son JPK 10.30. Deux JPK 10.10 complètent le podium: celui d'Alain Peron, Un Papillon contre l'Eczema, et celui de Jean Passini, Numerobis. A noter que lors du parcours de samedi, Patrice Carpentier a talonné aux Grands Cardinaux avec son JPK 9.60 Groupe 5 en tentant de se dégager du dévent d'Alain Péron. Le duo est rentré sain et sauf et le bateau est maintenant au sec pour réparation.

Le prochain week-end de Challenge d'Automne se tiendra les 24 et 25 octobre.

Les classements

Nos Jeunes à l’honneur

Dans le même temps en Open 5.70 au Havre, nos jeunes de l’école de sport s’adjugeaient une quatrième place à égalité de point avec le troisième sur 11 équipages sélectionnés… un résultat pour une première hors de la Trinité.

Normandy Cup

Certains de nos licenciés étaient au Pouliguen en laser 4000 ou RS 800 pour un épisode de la BreizhSkif.

Vincent fait le point sur notre nouvelle procédure d’émargement, merci de vous y conformer.

Emarger avec le nouveau logiciel SNT régates.fr

Le logiciel développé pour la SNT pour les modalités d’inscription et le suivi de vos courses, comporte un « espace coureurs » dans lequel se trouve la procédure d'émargement. Ce logiciel est accessible à l'adresse snt-regates.fr/snt.

L'émargement est pour la SNT un élément de sécurité absolument nécessaire et doit être validé en quittant le port et sitôt passé la ligne avant de s’amarrer au ponton.  

Fonctionnement général de l'outil :

Vous pouvez créer sur votre smartphone une icône pour y accéder directement.

De même, les identifiants peuvent être conservés lors de la saisie. Il suffira lors des connections ultérieures de les sélectionner pour entrer directement sur le site.

Chaque équipier, possesseur d'une licence annuelle valable, dispose dans l'application d'un mode d'accès simple via son numéro de licence.

Ce numéro est l’identifiant principal. Lors du premier accès, laissez le mot de passe a blanc et cliquer sur « Se connecter ». Votre nom de famille vous est demandé pour contrôle. Il est alors crypté et devient votre mot de passe pour les sessions ultérieures.

L'émargement :

Le principe de l'émargement est de permettre à chacun des équipiers licenciés FFV embarqué sur le bateau, pour la course en cours, de se connecter et ainsi procéder à l’émargement pour le compte du bateau. Pour chaque émargement, une plage d'ouverture est fixée. L'émargement départ est limité à une heure de la mise à disposition du jour.

Ainsi pour toute personne accédant à l'écran d'émargement, le logiciel recherche le bateau sur lequel il est embarqué et lui propose la validation de l'émargement du  départ. Au retour de la journée, on lui proposera la validation de l'émargement retour.

Le retour ne peut être validé sans émargement départ. Pour l'émargement retour, il est expressément demandé à tous les bateaux d'émarger dans la demi-heure qui suit leur arrivée soit avant l’amarrage au ponton.

Si l'inscription du bateau n'a pas été validée, ou si le dossier n'est pas à jour (documents ou équipage), l’émargement reste possible mais les détails sont affichés sur l'écran d'émargement. Dans ce cas, il sera nécessaire de prendre au plus vite contact avec la SNT pour finaliser le dossier.

Vincent de Kerviler

0611690068

Avec cette reprise, il nous faut tirer une sonnette d’alarme :

Vous avez certainement remarqué que pour certains bateaux ici ou lors du SPI les classements tardaient ou semblaient incertains… de fait, il nous faut attirer l’attention des skippers et des maîtres voiliers.

Les nouvelles textures de voiles sombres nécessitent des numérotations contrastées (comme l’exigent les règles de courses) mais il faut hélas constater que pour beaucoup de voiles, ce n’est pas le cas.

Des chiffres bleus sur des voiles sombres ou noirs sur des voiles grises sont totalement illisibles.

Vous imaginez bien que pour les comités de course c’est difficile à identifier.

C’est le cas pour les bateaux :

  • N° non contrasté – 53139, 53114, (Roger Pradier)
  • 45440 (chiffres trop petits et en partie décousus)

Propriétaires, nous vous encourageons à refuser livraison de vos prochaines voiles à la visibilité douteuse et aux maitres voiliers de livrer des voiles avec des N° Blanc merci d’être vigilants.

D’autre part plusieurs inscriptions ont été enregistrées avec des n° de voiles qui ne correspondent à rien…

Par exemple, liste non exhaustive bien sûr :

N° erronés 

  • GBR 744R (au lieu de GBR 7445R)
  • 34784 ( au lieu de 29784)
  • 46794 (au lieu de 44794)


Pour les n° non contrastés voir illisibles, merci de reporter vos voiles chez votre voilier préféré…
Dorénavant, pour les n° erronés, nous ne chercherons pas qui sont ces voiliers mystère, ces bateaux ne seront pas classés, au skipper de faire les démarches rectificatives.

Merci donc de faire un effort s’il vous plait, vous ne pouvez pas imaginer le temps perdu à trouver la véritable immatriculation.

Waszp

Ce Week-end ça va buser dans le chenal avec la Waszp Academy spectacle assuré…

Waszp 4

 

Création de sites à Lorient Propulsé par e-majine