Newsletter 1er Novembre 2021

Chers amis,

En ce jour du souvenir de nos êtres chers, le temps étant comme il est, nous reprenons le fil…

La newsletter de la SNT vous a tenu compagnie pendant les jours de mou, grisou, impatience et incertitude aussi nous continuons avec plaisir.

Un super Spi Ouest-France BPGO

Nous avons donc pu faire un Spi Ouest-France BPGO mémorable en octobre, une première, mais grâce à tous ce fut un succès… Vous, les 341 équipages présents et certains venant de loin. Vous, les bénévoles à terre comme sur l’eau animés par la même ferveur, le mot n’est pas trop fort. Les partenaires fidèles, Ouest-France qui nous accompagne depuis si longtemps que nous sommes désormais indissociables, Saint James et ses super marinières, BPGO avec son enthousiasme bienveillant, Breizh Cola, le Phare de l’Ouest, les orchestres qui vous ont fait danser comme jamais, bref Merci à tous et au bonheur de se retrouver dans 6 mois tous en grande forme loin de ce Covid bien souciant.

Avec ce lien retrouvez toute l’ambiance du SPI, photos et vidéos (Merci à la dynamique équipe Ouest France et au talent de Loïc Madeline) https://evenements.ouest-france.fr/spi/replay/  

Pour revivre le spi 2021, embarquez donc sur le J70 AON pour sa première participation :

AON spi 2021 Jakez

Crédit photo : Jakez

« Après 10 années en J80, sur le seul bateau se classant régulièrement fin de premier tiers mais jouissant quand même d’une certaine notoriété grâce à un nom qui ne passe pas inaperçu, JDISMERCIPAPA, nous basculons il y a 3 ans sur la course plus offshore avec un J92. Excellente idée s’il en est quand on connait le confort de la bête dans la brise… trois jour d’ArMen Race ou de La Trinité-Cowes sont pour le moins une expérience du mot spartiate, humide et froid. Si nous nous plaignions du manque de confort, nous adorons ce support qui, malgré son âge, a encore de bonnes réserves, et nous étonne toujours par ses performances.

Mais l’envie de refaire de la monotypie nous trotte dans la tête et notre club s’étant équipé de J70 nous délaissons temporairement notre J92 et profitons du Spi Ouest France. Et nous ne le regrettons pas ! Quel plaisir de naviguer dans cette classe, certes réduite en Bretagne, face à l’indéboulonnable, l’immortel J80, encore 60 cette année, mais pléthorique dans bien d’autres régions. Rappelons que le mondial 2019 à Porto Cervo avait alors rassemblé 166 J70, un record dans le monde des engins flottant à quille !

Durant ce Spi Ouest France BPGO 2021, nous apprécions une flotte de 17 bateaux, l’ensemble est homogène, avec seulement quelques petits nouveaux comme nous, et nous retrouvons avec un plaisir non dissimulé, la bagarre au sein de toute la flotte que nous connaissions en J80. 17, c’est aussi beaucoup plus détendant. Les départs se font sans black flag, les passages de bouées sont animés mais jamais nous n’avons l’impression d’être sur le périphérique Parisien ou Nantais aux heures de pointes, un régal pour nous et rassurant pour nos cardiologues.

Nous démarrons doucement, très doucement même, nous dirons même lentement. C’est la première fois que nous naviguons sur ce support, il faut prendre ses marques, AON n’a effectivement jamais régaté… résultat gros caramel au beurre salé de Bretagne sur la première manche, rien ne va, le bateau n’avance pas, on accuse les algues, mais même un filet de pêche ne saurait arrêter un bateau à ce point. Il faut se rendre à l’évidence il y a du boulot. Nous profitons du départ des J80, Open 5,70, Open 7,50 et Mach 6,50 pour nous remobiliser. Nous réfléchissons à la tension de mat… sans tensiomètre… à l’œil en somme, on torture le génois, on travaille les volumes. Et ça fonctionne, il y a du mieux, ce n’est pas Broadway, mais on revient dans le match, à l’arrière certes mais sur la pente ascendante. Les 2 manches suivantes de cette première journée le confirment, on grimpe. Nous rentrons au port contents de notre progression et attendons beaucoup de la journée du lendemain.

En attendant, il est temps de profiter des petits plaisirs de la vie et donc de boire des bières avec les copains éparpillés sur différents bateaux. Chacun raconte sa journée, refait les passages de bouées et les règles d’engagement avec les mains, ponctué de « sans ça on la claquait c’est sûr !» Bref une belle première journée sur le SPI Ouest France BPGO 2021.

Deuxième journée, c’est mou, il va falloir être dessus parce que ce sont dans ces conditions que les meilleurs volent et les moins bons mangent des caramels au beurre salé… et nous avons eu notre dose de Caramel. La première manche du jour est un succès, 6ème, nous ne ferons pas mieux pendant ce spi, mais nous avons la preuve que nous pouvons tourner correctement. Manche suivante, nous faisons une spécialité de notre cru. Le vent est maintenant presque évanescent, nous ne trouvons pas les boutons, et sans doute que le fait de se trouver à 200 mètres sous le vent de la ligne dans 5 nœuds de vent à l’annonce de l’avertissement n’est pas pour améliorer notre score. Enfin, les choses se remettent en bon ordre sur la 8ème manche et dernière de ce deuxième jour de course pour finir en milieu de tableau.

Dimanche matin, à l’heure où blanchit la campagne, nous arrivâmes au port aux premières lueurs du jour, tardives en ce début d’automne. Il fait frais mais toujours un soleil radieux et le vent est annoncé plus fort que les jours précédents. Oh rien d’extravagant, mais 14-19 nœuds légèrement mollissant dans la matinée. Rien d’extrême donc mais le J70 est léger et le planning est vite atteint avec des accélérations franches… il va sans doute y avoir un peu plus de sport.  Du sport oui, mais encore faut il penser à la base en voile… régler le gréement…. Après la journée du samedi la tension des haubans est faible, et quand le vent monte le mât prend la fuite en forme de banane ce qui à pour effet d’empêcher toutes velléités de cap et vitesse au près… Caramel au beurre salé donc… Mais nous réglons le problème sur les deux dernières manches pour finir 7ème et 8ème ce qui, sans nos idioties devrait être un classement général logique pour nous. Mais nous nous en sortons pas mal avec une place de 10ème  au général, pour une première navigation sur ce bateau, nous ne sommes pas dépités, bien au contraire et espérons revenir naviguer dans cette classe, avec un peu plus d’entrainements et de préparation, dès avril pourquoi pas.

Un vrai Spi Ouest France c’est ça, une multitude de profils, des amateurs éclairés, des moins éclairés, des pros dont nous avons les posters dans nos chambres ou leurs figurines qui pendouillent à nos rétroviseurs, des vieux de la vieille, des jeunes, des cadors animant toujours et encore la même classe depuis 15 ans, des nouveaux venus, des opportunistes du support, c’est ce qui fait l’âme de cette course, le plaisir de se confronter à un très large panel de profils et d’expériences et c’est pourquoi nous reviendrons l’année prochaine pour notre je ne sais plus combientième spi et peu importe, c’est toujours un plaisir intact d’être sur l’eau dans la plus belle baie du monde.

Nous tenons à adresser un très grand merci aux âmes de ce spi depuis des années. Sans fléchir, ils sont là tous les ans, pour nous accueillir, pour nous aiguiller, pour nous faire naviguer. Les équipes de la SNT, salariés et bénévoles, qui accomplissent un travail colossal tout au long de l’année, restent souvent très tard le soir, voir même dorment sur place, pour faire en sorte que tout se passe bien, que tout le monde soit heureux d’être là, et que nous revenions tous les ans. Nous sommes très nombreux à avoir plus de 10 spi derrière nous… force est de constater donc qu’ils ont réussi avec mention. 

Alors Françoise, Anne-Laure (mes préférées), Gilles, Arnaud, Gaël, Nicolas vous faites vivre ce club depuis tellement de temps que cela vaut bien plus qu’un merci, de la reconnaissance…

Bravo à tous et à très vite sur l’eau. »

Timothée Visbecq

Challenge d’Automne

Après un premier week-end quasiment estival le vin chaud du samedi a été très apprécié et l’ambiance chaleureuse.

EH 2021 F Donart

Crédit photo : Françoise Donart

Deux week-ends sont encore au programme, 6-7 et 20-21 novembre. Merci à ceux qui veulent nous rejoindre de s’inscrire ou de nous le faire savoir le jeudi avant chaque week-end que nous puissions nous organiser au mieux et préparer les parcours pour chaque flotte.

Rendez-vous Samedi Prochain….Vin chaud au retour

Le samedi 6 novembre nous remettrons les prix du week-end du 28 Octobre :

Voir le classement : http://classements.snt-voile.org/accueil-595.html

Renseignements et inscriptions : https://www.snt-voile.org/regates/challenges-automne-et-printemps/

Mais l’actualité continue : nos équipages régatent

Mini transat, Middle Sea Race, et bientôt la Jacques Vabre, le petit village breton va vibrer en suivant ses héros.

Mini Transat

Vous pouvez suivre avec ce lien https://www.minitransat.fr/fr/ la progression de nos trinitains (adhérents et licenciés SNT). Nous vibrons avec eux en suivant leurs progressions et nous pensons à leurs proches. Nous pensons aussi très fort à Tanguy Aulanier qui a dû abandonner à la suite des dégâts sur l’étrave de son mini pendant la phase de départ. S’il a, dans un premier temps, essayé de réparer, il a malheureursent été contraint de se rendre à l’évidence.

Voici les adhérents SNT inscrits à la Mini Transat 2021 :

  • Tanguy AULANIER (abandon)
  • Romain BIGOT
  • Basile BOURGNON
  • Jean CRUSE
  • Léandre de SCHRYNMAKERS
  • Brieuc LEBEC
  • Marine LEGENDRE
  • Louis MAYAUD

La Middle Sea Race s’est terminée et a vu une très belle deuxième place du vainqueur de la Trinité–Cherbourg, Teasing Machine en 2j11h45m20s en Classe2 et en Classe4 ? deux Trinitains dont notre grand Jacques Pelletier qui termine à une belle cinquième place en 3j7h18m33s sur son Ange de Millon et Xavier Bellouard sur son Baradoz en 15ème position.

Les résultats : https://www.rolexmiddlesearace.com/race/results?year=2021&race=5ff4998b42707c00008e7786&category=5ff4998b42707c00008e7764&transitpoint=5ff4998b42707c00008e7763

Transat Jacques Vabre :  Nous sommes tous tendus à attendre le comportement des Ultimes et des nouveaux Imoca ou Class40 de nombreux Trinitains sont dans les Starting Blocs : Yves Le Blevec, Tom Laperche qui après son titre de champion Figaro 3 embarque avec Le Roi Gabart, Nicolas Troussel, Emmanuel Le Roch, Antoine Carpentier, Anthony Marchand, Erwan Leroux 

Suivez la course : https://www.transatjacquesvabre.org/

Bientôt Noël pensez à la Boutik SNT

Le Morgon ayant eu beaucoup de succès, une nouvelle commande est en cours ainsi qu'un très bon muscadet. Ces vins seront disponibles bientôt, vous pourrez donc les offrir pour Noël ainsi que les marinières et les doudounes. Tout cela siglé SNT bien entendu !

BOUTIK 2

 

Création de sites à Lorient Propulsé par e-majine